lundi 31 mai 2010

> grèves générales



 « La grève générale est une grève interprofessionnelle touchant en principe tous les travailleurs dans un pays »

« N'étant jamais complète, l'expression a ensuite signifié une grève interprofessionnelle nationale de grande ampleur, voire très étendue au seul niveau d'une région ou d'une ville.




 Origines et mythe de la grève générale:

L'expression est née en France à la fin du xixe siècle dans les milieux du syndicalisme.

Théorisée, entre autres, par Joseph Tortelier et Aristide Briand, elle était synonyme de révolution. La cessation de toute activité productive conduisant obligatoirement à l'effondrement du capitalismeGeorges Sorel en fit l'apologie en 1905-1906 en la présentant sous la forme d'un mythe mobilisateur censé remplacer la théorie marxiste de la catastrophe finale du capitalisme, jugée fataliste (voir ses « Réflexions sur la violence »).

Elle fut à ce titre au centre de la théorie du syndicalisme révolutionnaire... L'échec des grèves générales lancée par la CGT, notamment le premier mai 1906, contribua au déclin du mythe révolutionnaire qu'elle représentait. La social-démocratie n'omit pas de discuter dans ses congrès internationaux l'hypothèse de la grève générale comme substitut de la révolution politique. C'est ainsi que Rosa Luxemburg consacra un ouvrage au sujet en 1906. »
26/5/2010: Grève générale contre l'austérité début juin en Roumanie« Les syndicats roumains ont annoncé mercredi la tenue début juin d'une grève générale pour protester contre le plan d'austérité décidé par le gouvernement en échange d'une aide de vingt milliards d'euros du Fonds monétaire international (FMI). »

26/5/2010: « Le principal syndicat italien penche pour la grève générale la CGIL, le plus important syndicat italien, envisage d'organiser une grève générale dans le courant du mois de juin pour protester contre la politique d'austérité mise en place par le gouvernement. "Je demanderai au comité de direction d'appeler à la grève générale avec des manifestations d'ici la fin du mois de juin", a déclaré son secrétaire général, Guglielmo Epifani. »

« La menace d'une grève générale pour protester contre le plan d'austérité gouvernemental se précise en Espagne, même si les syndicats hésitent à franchir le pas. "Nous en sommes désormais plus proches qu'il y a une semaine".


 > sur la grève générale: Jean François Copé, Edwy Plenel...
 ++


> illustration tirée de ce site.

0 commentaires:

Publier un commentaire